Engadin Skimarathon (Suisse) – 42 km Skating – 13 mars 2005

La plus facile des Worldloppet

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Palmarès Engadin

 

L’Engadin se déroule dans les Alpes Suisses dans le canton des Grisons proche de l’Italie sur le site des Jeux Olympiques de 1928 et 1948 de Saint Moritz.

 

Large vallée alpestre

Large vallée alpestre

 

 

 

 

Entre 1820 m d’altitude au départ à Maloja et 1670 m à l’arrivée à S-Chanf, les skieurs déroulent dans une très large vallée entre de hauts sommets comme pour beaucoup de courses alpestres.

 

Situation – accès :

Situation Engadin

L’accès par la route se fait très bien pour rejoindre Saint Moritz, station huppée des Alpes Suisses. Nous y avons croisé des russes avec des boots dorées. Surprenant!

Enneigement

 

 

L’arrivée sur le plateau est splendide avec un bel enneigement encore pour la mi-mars.

 

 

 

 

Le parcours de l’Engadin :

Même si nous sommes nombreux au départ, la piste est suffisamment large, suffisamment longtemps, pour ne pas créer de ralentissements.

plan de la course Engadin

Plan de la course Engadin

Le parcours ne présente aucune difficulté. Seul le dernier kilomètre en faux plat montant peut toutefois quelque peu déstabiliser si on n’est pas prévenu, car pas on est pas habitué à cela sur le reste du parcours.

La course :

 

Elle se déroule dans un flot continu de skieur dans cette large vallée très agréable, par beau temps en tout cas.

 

 

 

 

 

 

Hébergement :

Nous ne venions que pour le week-end de la course et donc avions opté pour un hôtel classique. Faire bien attention aux prix en Suisse tant pour l’hébergement que la nourriture.

Grand Hotel de luxe

 

Il n’y a pas que des hôtels de luxe tout de même !

L’organisation de l’Engadin propose aussi des hébergements collectifs dans des gymnases et plus surprenants les abris anti atomique !

 

 

 

 

La logistique des coureurs :

Des navettes en train permettent de circuler facilement le long de la course tant pour le retour des skieurs que pour les accompagnateurs. Par contre au départ pas d’abris d’attente: mieux vaut viser une année clémente comme cette année 2005 !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le petit train rouge comme navette

La logistique des accompagnateurs :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La foule à l’arrivée

 

Pas facile pour les accompagnateurs de retrouver leur skieur préféré dans toute cette foule à l’arrivée.

Cela ressemble un peu à mais où est donc Charlie !

Alors vous m’avez trouvé ?

 

 

 

 

PS: Je suis à votre disposition pour toute précision utile sur ce récit de course afin de vous aider dans l’organisation de votre prochaine Engadine, en laissant un commentaire ci-dessous.

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *