DEMINO – 50 km skating – 4 mars 2017

La « sans récup » avec un niveau très relevé

Dans une saison fortement perturbée par le manque de neige avec des annulations ou des parcours de replis, la Demino 2017 (10ème édition) a bien eu lieu sur son parcours en 4 boucles : une boucle de 15 puis 10 km à parcourir 2 fois.

Si dans la région de Rybinsk il n’y a pas de montagne, la Demino a bien lieu sur un parcours vallonné présentant la particularité de ne pas proposer de zone de récupération. On est soit sur du plat où il faut pousser sans arrêt, soit dans les 4 bosses et 4 descentes rapides (sans danger) à passer 2 fois.

D’autre part, le niveau des participants est au-dessus de la moyenne rencontré sur les autres Worldloppet. J’en veux pour preuve que par rapport à la Transjurassienne 2017, 3 semaines avant :

  • sur un parcours de même distance réelle (48.5 km) avec un dénivelé de plus de  850 mètres pour la Transjurassienne contre 520 mètres à la Demino
  • les premiers ont mis le même temps entre les 2 courses et moi aussi
  • MAIS à la Transjurassienne j’ai plus de 40% de coureurs derrière moi, et seulement moins de 20% sur la Demino !

La météo était clémente avec une petite gelé la nuit et des températures positives lors de la course dont le départ est donné à 11h. Lors du deuxième tour, avec le passage des quelques 1800 participants et l’heure tardive, cela brassait pas mal.

Situation – accès :

La Demino se déroule à 350 km au Nord-Est de Moscou dans la contrée de Yaroslavl à 18 km de Rybinsk.

L’aéroport de Moscou depuis l’Europe est celui de Domodedovo à 45 km au Sud de Moscou.

La rocade de Moscou est très encombrée, même le dimanche matin pour reprendre votre avion (la course principale ayant lieu le samedi).

Nous avions retenu le parcours par la M8 et Yaroslavl, mais il est également possible de passer par Kalyazin.

Il faut prévoir entre 6 et 7 heures de trajet (quelque soit l’option choisie), car les routes à l’approche de la course sont dans un assez mauvais état pour ne pas dire très mauvais par rapport aux habitudes occidentales: de nombreux trous (qu’il faut contourner!) et beaucoup de circulation de camions.


Attention, tous les GPS ne trouvent pas la localisation Demino qui est un centre de loisir sportif . Il vaut mieux se localiser avec les coordonnées GPS : 58°02’11.0″N 39°06’47.8″E

 

Une escale à l’aller à Sergiyev Posad vaut vraiment la pause (prévoir au moins 1 heure), surtout si vous n’avez pas pu prendre le temps de visiter Moscou. Il nous a fallu 2 heures en partant en semaine vers 11h de l’aéroport pour atteindre ce site distant de seulement 115 km !

Le parcours de la Demino:

Le départ de la course se fait en ligne, avec les 6 vagues qui partent toutes les 3 minutes dans un stade avec des tribunes pour les spectateurs.

Le dénivelé positif cumulé de 520 m est surprenant dans cette zone sans réelle montagne, mais aussi en regardant la comparaison des 2 profils ci-dessous.

Courbe de comparaison de profil Demino (rouge) et Transjurassienne 2017 (bleu)

Pour comparer des profils de parcours à partir de fichier gpx

Passage du groupe de tête au 15ème kilomètre.

Et plus loin mon peloton!

Le profil détaillé de la Demino :

Le départ (90 m d’altitude) est d’abord en plat montant pendant 500m, puis on attaque de suite l’une des 4 cotes de la boucle. Le nombre de coureurs par vague est bien dimensionné par rapport à la largeur de piste pour ne créer aucun embouteillage.

Profil de la première boucle de 15 km :

Au bout de 2.5 km à nouveau une petite cote au passage de quelques maisons en bois, puis plat pendant 9 km avec le premier ravitaillement au km 7.

Rien à signaler jusqu’au km 14 avec la descente vers le stade de départ, et une belle vue sur la Volga; un deuxième ravitaillement nous attend au croisement des pistes.

Profil de la deuxième boucle de 10 km :La deuxième boucle de 10 km est plus accidentée essentiellement jusqu’au km 18 avec 3 bosses et descentes dans la foulée, puis à nouveau plat mais toujours sans zone de récupération avant la descente à nouveau vers le stade de départ pour repartir pour un tour complet.

Le fichier (.gpx) du parcours et du profil de la Demino disponible en téléchargement. (Garmin 910 XT)

Pour comparer des profils de parcours à partir de fichier gpx

Petit film officiel de 3 minutes sur la Demino :

Ce petit film est fait pour chaque compétiteur et mis à disposition gratuitement. Bravo encore aux organisateurs pour cette jolie attention sur l’une des Worldloppet les moins cher du circuit.

Ravitaillements de la Demino :

Les ravitaillements sont bien achalandés avec suffisamment de bénévoles pour alimenter les coureurs. Les 7 ravitaillements proposent deux types de boissons dans des petites bouteilles. Pour le solide, nous avions des bananes et des cornichons .

A l’arrivée le repas est plutôt consistant avec soupe, légume, saucisse et thé chaud.

Le pack de départ et à l’arrivée :

Le dossard d’une très bonne qualité indique (si vous êtes Master Worldloppet) les noms, prénom et nombre de titre Master Worldloppet. Ne pas s’inquiéter de ne pas avoir la puce de chronométrage dans le pack, elle vous sera remise lors de l’entrée sur l’air de départ dans votre Ligne.

 

A l’arrivée nous avons eu une belle médaille et un buff finisher ainsi qu’un tee shirt de la russialoppet.

 

Pasta Party :

La veille, dès 17h une Pasta Party est proposée à tous les coureurs étrangers et les Master Worldloppet russes.

 

 

 

C’est copieux avec des choix de 3 assortiments de pâtes en libre service, mais aussi un beau gâteau. Des anciennes célébrités du ski nordique russe remettent des médailles (l’année dernière c’était un chapka) aux masters.

 

 

Si vous souhaitez également manger des pâtes avant cette Pasta Party, je peux vous conseiller le restaurant de Rybinsk en photo. Il est situé à 400/500 m de la Cathédrale.

 

 

Les serveurs ne parlent pas anglais, mais il y a des photos pour les menus ce qui facilite la localisation des pâtes (ou autre bonnes choses). ensuite pour le contenu, le mieux est d’utiliser un traducteur électronique.

 

Hébergement :

Pour ce qui concerne l’hébergement, nous avons eu le privilège de pouvoir être logé au Sport Hotel sur le site même de la course, à 300 mètres du départ et 100 mètres de l’arrivé. C’est vraiment confortable de ne pas avoir à prendre de voiture pour arriver sur le site.

Le village course :

Le retrait des dossards la veille se passe sans encombres et le village course à l’extérieur comporte une bonne quinzaine de stands avec les différentes marques de ski, de fart (et aussi Kuzmin), de vêtements et aussi de la Demino (Mug, écusson, cadre, …). Des box pour farter sont disponibles mais attention, il faut les réserver à l’avance.

Le jour de la course, il y a en plus des stands de souvenirs russes (Matriochka, magnets, …) et de ravitaillement (boisson, viande, …)

Inscription en ligne :

Les inscriptions ne commencent qu’en novembre. Depuis l’étranger, il peut être difficile, voir impossible, de procéder au paiement en ligne. Prévenez l’organisation par mail qui prendra bien en compte votre inscription que vous pourrez régler sur place lors du retrait des dossards.

La logistique des accompagnateurs :

Pour les accompagnateurs, l’accès à la course est assez facile dans les tribunes mais aussi le long de la piste en particulier vers le ravitaillement du croisement des 2 boucles. Comme pour toutes les courses en boucles c’est plus simple.

Points à améliorer à mon avis:

  • le seul point qui nécessiterait une amélioration, selon moi, est la cohérence entre la version russe et anglaise du site WEB. Par exemple, une fois que j’ai réussi à payer en ligne (ce qui n’était pas assuré de part l’embargo de l’époque) cela n’était notifié que sur la version russe du site en cyrillique ! Il en est de même de certains articles d’actualité qui ne sont pas tous traduits.
  • Autre point peut-être lié à celui de la traduction, 5 jours après la course je n’ai pas trouvé la liste des résultats sur leur site, alors qu’elle était bien publié : finalement j’y ai accédé sur le site officiel de la Worldloppet =>    http://www.worldloppet.com/search_browse.php

Un grand bravo à l’organisation générale de la Demino qui est vraiment bien assurée.

PS: Je suis à votre disposition pour toute précision utile sur ce récit de course afin de vous aider dans l’organisation de votre prochaine Demino, en laissant un commentaire ci-dessous.

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.